Uncategorized

Étourdissante Highland

dscf2858

Highland est la nouvelle jupe show-off d’Emilie, le dernier patron de la belle collection Dessine-moi un patron. Vous connaissez mon attachement à cette marque, à sa créatrice. Emilie a un sens du style aiguisé, elle a ce don de sentir avant les autres ce qui sera dans l’air du temps, et de le combiner avec un féminité simple à adopter. La robe Éole a annoncé la tendance œillets encore hyper présente cet hiver (à voir notamment sur le blog de Pretty Mercerie) ; quand j’ai cousu mon top Balmoral, je lui ai fait confiance car je n’avais pas encore assimilé cette tendance, et aujourd’hui je souris souvent en voyant toutes les petites épaules dévoilées que je croise…

Une fois de plus, avec la jupe Highland, elle place le cran stylistique encore un petit peu au-dessus de la mêlée, et je crois qu’elle n’a pas fini de nous émerveiller.

Alors pardon, mais j’ai beau tourner la question dans tous les sens, je n’arrive pas à trouver de point négatif à cette nouvelle venue. Je dirais même que mon cœur fait boum… Cela ne m’empêchera pas de vous faire un article le plus structuré et objectif possible !

Donc Highland, c’est la jupe qui produit un maxi effet pour un effort de couture optimisé. Et là, je dois dire que le travail d’Emilie me bluffe, et est de plus en plus poussé. Grâce à un grand travail de calcul (à base de rayon et de pi !) et de montage en amont , le patron est ultra simple et logique, pour un résultat impressionnant.

dscf2883

dscf2884

La planche à patron est claire et efficace, le découpage des pièces l’est tout autant (trois volants, la jupe de base avec sa ceinture). Bon, le cutter rotatif est un bon ami pour débiter des volants bien arrondis, c’est clair…

L’instant couture est un bonheur. Comme toujours avec Dessine-moi un patron les pièces concordent parfaitement. J’ai pris beaucoup de plaisir à la coudre, cette Highland. Peut-être aussi parce que depuis août que nous l’avions aperçue, je l’attendais !! Je n’ai pas le sentiment en demi-teinte, il faut m’imaginer jubiler derrière mes machines et mon fer, je vous assure que cette séance couture a été une partie de plaisir comme rarement.

dscf2859

Alors, bien sûr, Highland est le genre de pièce qui te fait consommer 3m de tissu, deux/trois cannettes de fil, des ourlets à en avoir le tournis. Mais c’est le but, non ?! Pour la gratification que ce modèle apporte, il le vaut largement. Il y a plusieurs options pour faire l’ourlet. Dans tous les cas, coupé ainsi dans le biais, il faut utiliser un ourlet serré, avec un minimum de tissu, pour ne pas que le bas du volant gondole disgrâcieusement. Voici les possibilités :

  • utiliser un pied spécial « ourlet étroit » ou « ourlet roulotté » (j’ai commandé le mien sur un site qui ne paie pas de mine, mais j’avais mon petit paquet deux jours plus tard dans la boîte aux lettres)
  • faire un ourlet mouchoir (option que m’avait expliqué Elaine lors d’une discussion couture – merci du conseil ma belle !)
  • faire un ourlet roulotté avec du fil mousse, éventuellement, à la surjeteuse.

Voici un aperçu/micro tuto de l’ourlet mouchoir, bien adapté aux tissus lourds :

dscf2854D’abord un pli à 0,5cm et une couture nervure, la plus proche de la lisère possible dscf2856

Un autre repli de 0,5cm et une autre couture proche de la lisière. Il apparaît deux couture sur l’envers…

dscf2855

…mais sur l’endroit une seule couture, et 1cm seulement de consommé pour l’ourlet !

Pour ma part, dans cette première version, après des jours d’hésitations, j’ai choisi un lainage fin au petit tissage pied de poule de chez Bennytex. Même s’il est fin, le lainage a un tombé bien plombé, qui donne beaucoup de chic à ma jupe.

Pour la fermeture invisible au dos, qui disparaît dans le premier volant, le montage est très facile et bien expliqué. J’ai beaucoup aimé la finition de la ceinture, idem, simplissime et nickel.

dscf2861

Le volant du bas est la dernière étape ; avant de le monter j’ai fait un essayage, et j’ai bien failli m’arrêter là ! Bien sûr on n’a plus l’esprit écossais, mais la jupette à deux volants est ravissante.

J’ai déjà plein d’idées pour la porter, ma jupe, à plat, en talons, très chic avec ma Dahlia immaculée, ou calmée par un haut cool. J’ai des tonnes d’idées, je vous en livre quelques unes dès aujourd’hui.

dscf2866

pull Kookaï – salomés à plateforme Repetto

dscf2875

top Balmoral – veste boîte Kookaï – chaussettes à paillettes Gambettes Box –
clogs Sweedish Hasbeens

dscf2891

Pull Sonia Rykial vintage – escarpins Jonak – collants Gambettes Box

Il ne faut pas s’y tromper : Highland a beau être show-off, elle ne s’adresse pas qu’aux filles filiformes. Heureusement ! Il n’y a aucune fronce, pas de volume qui alourdit la silhouette, à la taille ou aux hanches. Au contraire, son ingénieuse découpe dans le biais et le placement des volants vous envoie la taille vers le haut, et le long volant de jambe allonge tout cela. Je la conseille à toutes les morpho !

Bilan pratique :

Patron : Jupe Highland, 15€

Fournitures : 3m de lainage (ici à 7€ le m), une petite bande de thermocollant, un zip invisible assorti.

Temps de couture néccessaire : une grosse soirée 😉

Alors Emilie, je termine l’article par un aparté… Une fois de plus, merci encore pour ta confiance. J’ai toujours le sentiment d’être une privilégiée lorsque je teste une de tes nouvelles créations. Bravo pour ce patron terrible ! J’espère en coudre encore des milliers, des comme ça… Et puis… J’ai deux minettes qui rêvent de leur version petite fille, maintenant ! Je milite donc pour une troisième pièce de la collection mini, succès garanti pour la jupe qui tourne dans les cours de récréation… (Comme si tu n’avais pas assez à faire…)

 dscf2862

… Et juste pour le plaisir, le sublime col de ma nouvelle Dahlia en tissu chemise H.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Étourdissante Highland »

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi sur le sens aiguisé de la mode d’Emilie qui nous propose toujours des pièces originales et en avance sur les futures tendances ! Cette jupe est magnifique et te va à merveille !

    J’aime beaucoup cette jupe qui me rappelle un peu les robes du début du siècle qui étoffent les hanches et postérieur des femmes (même si elle n’est pas adaptée à mes courbes un peu trop prononcées). Je la trouve très élégante et elle est parfaite avec ta Dalhia ! Je l’imagine aussi parfaitement avec des petites bottines à talons !

    A aujourd’hui, je n’ai uniquement fait l’acquisition du pantalon Embrun mais je compte bien sur Noël pour compléter…

  2. Cette jupe dès que je l’ai aperçue j’ai flashé et ta version me confirme mes premières impressions…maintenant je n’ai plus qu’à commander le patron et trouver le bon tissu. Étourdissante, éblouissante, impressionnante…Ce qu’elle est belle cette jupe ! !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s