Bla bla

Vous ne pourrez pas dire que…

… vous ne saviez pas.

Noémie, la jeune femme derrière Phlox Power, m’a  gentiment taguée. Je découvre avec plaisir les joies de la blogo, et révèle donc ici 7 choses de la plus haute ou superflue importance…

* A la base je suis gauchère. A l’école maternelle un peu old school que je fréquentais, ils ont tout fait pour changer ça. En vain ! (merci mes parents) Et puis finalement je serais plutôt du genre ambidextre, c’est un joyeux bazar, je ne sais jamais avec quelle main prendre une raquette, ou tout autre instrument, c’est assez fluctuant.

* Je suis maladroite ascendant Bridget Jones. Sans doute la révélation précédente y est-elle pour quelque chose. Maladroite et gaffeuse, cela va sans dire. Maladroite mais habile de mes dix doigts, après tout ça me va.

* J’ai eu ma période collants de couleurs. Mais quand je dis couleurs, c’est couleurs. Du fluo aux rayures. Totalement assumées, avec un look par ailleurs assez sage. C’était avant l’explosion commerciale de cet hiver : je devais me fournir en Allemagne. Et chaque jour répondre à la question « tu les a eu oùùùùùùùù ?? » Las.

* J’aime les livres. Les chercher, les acheter, les lire, les avoir, les collectionner, les ranger, les classer, les regarder, les relire, les conseiller (mais pas les prêter !…….) . Elle commence à grandir, la bibliothèque. Régulièrement trop petite, il y a des livres un peu partout chez moi. Je peux dire où se trouve chaque volume. Et détecter le moindre mouvement dans mes rayonnages. Qui a dit  « psychorigide » ou « maniaque » ?!?

* En parlant littérature, j’ai mes auteurs chéris. La première, c’est Irène Némirovsky. Je ne tarderai pas à faire un (des) article(s) sur son œuvre, fascinante. Elle a été assassinée à Auschwitz en 1942, son œuvre est impressionnante, diverse, passionnante, puissante. Comme sa vie.

* Quand j’étais petite, j’hésitais entre trois métiers : médecin, styliste ou journaliste. Le premier est oublié depuis longtemps ! Je garde la littérature et la mode comme principaux centres d’intérêt.

* A chaque fois qu’on me dit « mademoiselle« , je me sens clandestine : Oui, malgré mon air de 18 ans (c’est pas moi qui le dit, je serais quand même plus généreuse que ça), j’ai quelques années de plus au compteur, et surtout… je suis mariée ! (grand sourire béat de la fille totalement sous le charme de son mari et de sa nouvelle vie d’épousée)

Je passe le relais à qui veut pour cet exercice sympathique.


IMG_9222

Publicités

3 réflexions au sujet de « Vous ne pourrez pas dire que… »

  1. En passant par Gris bleu , je suis attirée par le mot Moleskine…. (j’en suis fans évidemment ! ) et je découvre des passions communes …. très chouette cette matinée à ta compagnie .
    Merci et à bientôt .

  2. Astrée, j’ai voulu répondre à ton mail à l’adresse Jeunesfillesen…. mais ma réponse m’est revenue à chacun de mes essais. Je suis frustré ! 😉 Si tu as une autre adresse je suis donc preneur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s